Les 7 composants du bien-être pour les employés

De nombreux facteurs peuvent influencer le bien-être et la santé des employés au travail. Dès 1948, l’Organisation mondiale de la Santé annonce sa position et affirme que la santé ne se limite pas à l’absence de maladie; elle englobe également le bien-être physique, mental et social.

Selon les modèles, le bien-être serait composé de cinq à neuf composantes distinctes. Toutes sont importantes pour améliorer la qualité de vie de vos employés. Nous avons analysé ces différents éléments et en avons repéré sept principaux qui s’appliquent particulièrement au bien-être des employés dans un contexte de travail, soit les bien-être physique, émotionnel, social, intellectuel, moral et environnemental.

Bouger plus, manger mieux

Bien-être physique

Le bien-être physique est probablement le plus évident de l’équation, celui qui vous vient d’abord en tête lorsque vous pensez au concept de « santé » et ce n’est pas un hasard. Tous les autres facteurs du bien-être doivent d’abord et avant tout découler de la santé physique. Celle-ci est fondamentale pour assurer un bien-être global. De manière générale, elle comprend une alimentation saine, une hydratation optimale, une pratique fréquente d’activité physique, un sommeil de qualité et une posture adéquate pour éviter les maux de dos ou les blessures.

Savoir gérer ses finances personnelles

Bien-être financier

La santé financière est un élément essentiel du bien-être au travail. Néanmoins, sachez que santé financière n’est pas synonyme de richesse. Un employé en santé financièrement reçoit une rémunération adéquate, certes, mais possède surtout les outils et les connaissances pour bien gérer ses finances. Comment vos employés peuvent-ils être heureux s’ils ne sont pas en mesure de subvenir à leurs besoins ou s’ils sentent que leur appréciation est injuste? Le bien-être financier peut également comprendre la sécurité de l’emploi, la perception d’avancement ou de l’avenir de l’organisation.

Un environnement inspirant

Bien-être environnemental

Le bien-être de l’environnement de travail comprend tous les éléments physiques permettant à vos employés d’être heureux et de réaliser leur travail avec une plus grande efficacité. La qualité de l’environnement de travail a un impact sur la concentration, l’humeur et la propension de vos employés à nouer des liens entre eux.

Un esprit sain dans un corps sain

Bien-être émotionnel

Lorsque vos employés sont en bonne santé émotionnelle, ils sont plus aptes à faire des choix équilibrés. Cela signifie qu’ils sont en contrôle de leurs émotions, qu’ils sont moins stressés et plus heureux. Soixante-deux pour cent des travailleurs affirment que le travail est leur principale source de stress, d’après Statistiques Canada.

Des amis au bureau, c’est important

Bien-être social

Vos employés entretiennent-ils de simples et platoniques relations entre collègues ou nourrissent-ils de plus profondes relations se rapprochant de l’amitié? Le bien-être social au travail concerne la qualité et l’authenticité des relations entre collègues. La cohésion de vos équipes permet à vos employés d’augmenter leur satisfaction générale à l’égard de leur environnement et d’améliorer la qualité du travail réalisé. Si vos employés sont bien intégrés socialement, ils ont encore plus de raisons d’aimer leur travail.

Apprendre sans cesse

Bien-être intellectuel

Vos employés ont besoin de se réaliser dans leurs fonctions et de satisfaire à leur curiosité intellectuelle. Dans une certaine mesure, la nature du travail comme tel peut participer à ce bien-être. Toutefois, pour que la motivation de vos employés d’un point de vue intellectuel soit favorisée à le long terme, ils doivent sentir qu’ils apprennent en continu et percevoir des perspectives d’évolution.

Des valeurs communes

Bien-être moral

Aussi parfois appelé bien-être spirituel, le bien-être moral réfère à la capacité de vos employés à trouver un sens à ce qu’ils font au quotidien. Y a-t-il une adéquation entre leurs fonctions et le sens qu’ils donnent à leur vie? Leurs valeurs personnelles sont-elles reflétées dans la mission de l’organisation? Le bien-être moral peut également être induit par la reconnaissance quant à leur contribution. Sentent-ils qu’ils peuvent faire une réelle différence au sein de l’organisation? La rétroaction fréquente et pertinente favorise justement ce sentiment.